13 octobre 2016 Problèmes de chauffage à Lourdes la CGT intervient avec le CHSCT

Version imprimableversion PDF

 

Compte rendu de la réunion à Lourdes du 13 octobre 2016 concernant les problèmes de chauffage.

 

Suite au problème de chauffage au Centre des Finances Publiques de Lourdes, une réunion s'est tenue le jeudi 13 octobre dans ces mêmes locaux, en présence des représentants des organisations syndicales au CHSCT, de M. Urbain, d' agents du BIL et d'un technicien de la société Eiffage énergie.
 

Après un examen minutieux de l'installation électrique et des différents compteurs, le technicien a conclu que l'installation électrique du bâtiment pouvait supporter le branchement d'une vingtaine de convecteurs électriques à condition que ceux ci ne soient pas poussés à leur maximum, qu'ils soient répartis sur l'ensemble du réseau électrique, et qu'ils soient éteints le soir.
 

De manière à les répartir harmonieusement il a préconisé que la moitié des radiateurs soient branchés sur les prises électriques traditionnelles, prises blanches, et que l'autre moitié des appareils, compte tenu de l'urgence, et bien qu'elles ne soient pas prévues pour cela, soient branchées sur les prises dédiées aux branchements informatiques, prises rouges. Nous espérons que cela n'occasionnera pas de problème sur le réseau.
 

Afin que chaque bureau puisse être équipé d'un appareil de chauffage, et pour remplacer les appareils personnels des agents, 7 radiateurs ont été achetés en urgence et ont été livrés dans l'après-midi à Lourdes.

Compte tenu de la température régnant dans le bâtiment, le Centre des Finances est resté fermé au public toute la journée, et les agents ont pu regagner leur domicile dès la fin de la réunion.
 

A partir du vendredi 14 et jusqu'au mardi 18 inclus, jour théorique de la réparation, un chef de service viendra dès 08 h allumer l'ensemble des appareils, les agents de l'accueil pourront n'arriver qu'à 09h pour assurer la réception du public, et les autres agents seront autorisés à arriver à 10h.

Bien entendu la badgeuse sera neutralisée jusqu'à mardi pour ne pas pénaliser les agents n'effectuant pas leur journée théorique compte tenu de ces circonstances exceptionnelles, en revanche, les agents « créditeurs » sur la journée verront leurs heures prises en compte. Ils devront en informer le responsable de la badgeuse.

Enfin, lundi 17 octobre, au sortir du week-end, le responsable RH et un ou des représentant(e)s des personnels en CHSCT feront le point sur place.

Alain Estrade
Secrétaire du CHSCT des hautes Pyrénées le lien avec l'article complet sur le site de la section CGT Finances Publiques 65

Colonne de droite publique: