17 18 mai PARIS Blocage du site de Paganini 20ème suivis le 18 mai matin blocage par les agents du site Boulevard de Reims dans le 17ème.

Version imprimableversion PDF

 

Ensemble, nous pouvons les faire reculer !

Après le blocage du site du 15e Beuret le lundi 9 mai, le 12 mai, une centaine d'agents ont bloqué le CTL restructurations et le directeur régional rue de la Banque dans le 2ème arrondissement. Le 17 mai, ce sont à nouveau une centaine d'agents qui ont bloqué le site de Paganini 20ème, suivis le 18 mai matin par les agents du site Boulevard de Reims dans le 17ème.

Les agent.e.s ont à chaque reprise rappelé leur opposition au démantèlement des services, aux suppressions d’emplois et à la remise en cause des règles de gestion.

Devant l’entêtement de notre direction, les agent.e.s ont réaffirmé leur détermination à lutter contre la liquidation du service public.

Les agent.e.s de Paris ne sont pas seuls à se mobiliser contre la destruction de la DGFIP. Après Vierzon, ce sont désormais les agent.e.s des Pyrénées-Orientales et des Hautes-Alpes qui se mobilisent. D’autres actions et mobilisations sont organisées notamment dans le Gard, l'Eure, le Loiret, le Val de Marne…

À Paris comme ailleurs, de plus fortes mobilisations sont possibles et nécessaires pour faire reculer nos directions locales et la direction générale. En s'appuyant sur l'ensemble de ces initiatives, les actions doivent s'étendre à l'ensemble de la DGFIP !

 

Nous combattons les politiques d’austérité, les suppressions d’emplois, les postes vacants, la baisse du pouvoir d’achat, le recul des règles de gestion, les restructurations et les attaques contre notre statut.

Tout comme le gouvernement passe en force sur la loi antisociale travail avec le 49.3, la Direction générale fait passer en force ses restructurations, les suppressions d'emplois et les reculs sur les règles de gestion…

Ne les laissons pas faire !

C’est pourquoi, nous appelons l’ensemble des agent.e.s à participer massivement aux journées interprofessionnelles et locales de grèves et d'actions, notamment le 19 mai pour le retrait de la loi Travail

(manifestation à 14h départ de Nation) !

 

Colonne de droite publique: