Braquage à la Trésorerie de Guémené-Penfao (Loire-Atlantique) - communiqué de soutien de la CGT

Version imprimableversion PDF

Vendredi 5 octobre vers 8h00, trois hommes masqués ont surpris une collègue lors de son arrivée sur la Trésorerie de Guémené-Penfao et sont entrés sous la contrainte d’une arme dans le poste. Les malfaiteurs ont ensuite pris la fuite avec leur butin à bord d’une voiture volée. L’alarme ayant été actionnée, un plan d’intervention immédiat a pu être mis en place.

Dès connaissance des faits, la Cgt Finances Publiques est intervenue pour s’assurer que toutes les dispositions dans ce contexte soient prises.

Le Directeur Général, en personne, devrait se rendre sur place. Pour autant, la CGT ne peut se satisfaire de cette éventuelle visite et des réponses données au coup par coup.

Face à la recrudescence de faits similaires, il est plus que jamais urgent que des solutions soient trouvées pour garantir la protection des agents, les soutenir dans leur travail quotidien et face aux agressions et incivilités qu’ils rencontrent.

Le Syndicat National CGT-Finances Publiques se joint à sa section de la Loire Atlantique pour exprimer tout son soutien et sa solidarité active à la collègue, victime directe du braquage mais aussi à l’ensemble des agents de la Trésorerie de Guémené-Penfao.