Communiqué CGT Finances Publiques suite à la réaction de la DG après l'appel au boycott par l'ACP et l'UNIP

Version imprimableversion PDF

La CGT Finances publiques a pris connaissance du message adressé par le chef du service des ressources humaines, aux directeurs locaux pour diffusion aux comptables, visant à rappeler leurs obligations déontologiques.

Cette note fait suite à un appel de certaines associations professionnelles et catégorielles pour le boycott de certaines activités de reporting (SAGERFIP, Organigrammes Fonctionnels, AGIR) dans l’ensemble du réseau, afin d’attirer l’attention de la direction générale sur les conséquences de l’Aménagement du Réseau et des Structures (ARS).

La CGT finances publiques rappelle que le meilleur outil pour le développement des luttes collectives, c’est le cadre syndical en convergence avec les autres salariés. Seul celui-ci peut les prémunir des tentatives de pression et d’intimidation pour saborder leur mouvement, et surtout les préserver d’une action pouvant les mettre en faute.

Si elle partage l’essentiel des préoccupations avancées, sur les conséquences des suppressions d’emplois, tant pour les comptables que pour leurs équipes, elle estime donc que c’est en convergence que tous doivent s’unir pour agir efficacement.

A ce titre, la CGT Finances Publiques demande l’ouverture de négociations sur l’ARS, dans toutes ses dimensions et sur toutes ses conséquences à la DGFIP.

Elle apportera son soutien aux collègues qui feraient l’objet de velléités de sanctions de la part de l’administration.