Communiqué des élu.es B en CAPN du 14 septembre 2016 Accueil en détachement dans le corps des contrôleurs.

Version imprimableversion PDF

 Nous étions convoqué,es le 14/09/2016 pour une CAP Nationale dont l’ordre du jour portait sur l’accueil de plusieurs agent.es en détachement dans le corps des contrôleurs des finances publiques.

 

Lors de la lecture de notre déclaration liminaire nous avons évoqué plusieurs sujets sensibles, notamment le retrait de la Loi El Kohmry et l'appel à la grève du 15/09, le rejet par la CGT du protocole PPCR avec ses dérives sur la carrière et la rémunération des agents (ainsi que le risque de mise en place du RIFSEEP). Nous avons dénoncé les lignes Directrices du DG qui remettent en cause les missions et les règles de gestion au sein de notre Direction.

 

Sur l'ordre du jour (les détachements), nous avons dénoncé l'application d'un protocole signé entre la DGFIP et la Cour des Comptes sans qu'aucune organisation syndicale ne soit conviée pour discuter des modalités de détachement.

Nous avons par ailleurs sollicité une véritable formation professionnelle pour ces futurs collègues qui vont intégrer nos services.

Nous avons aussi dénoncé leurs affectations. En effet, l'intégration dans notre direction doit se faire sur des emplois demeurés vacants et non sollicités par des agents de la DGFIP.  Au cas particulier, ces intégrations se font sur des postes DGFiP qui auraient pu être attribués à un collègue titulaire lors du dernier mouvement de mutations.

 

Pour toutes ces raisons, l'ensemble des élu.es en CAPN B CGT Finances Publiques, Solidaires, FO et  CFDT  ont décidé, en signe de protestation, de quitter la séance après la lecture des déclarations liminaires,

 

 

A Montreuil le 22/09/2016 .

Colonne de droite publique: