Creuse 17 octobre 2016 la CGT gagne la compensation des temps de trajet de formation et de réunions.

Version imprimableversion PDF

Compensation des trajets de formation / réunions : la CGT avait lancé le sujet déjà depuis 2014 (avril 2014 - nous avions demandé la constitution d'un groupe de travail et nous n'avions pas reçu le soutien espéré des autres organisations présentes) auprès de l'ancien directeur qui n'avait pas proposé de solution unique laissant aux chefs de service toute discrétion . La CGT a relancé le sujet dès la première entrevue au mois de juillet avec le nouveau directeur. Nous l'avons relancé lors du CHSCT. Il nous a donné sa position sur le sujet. Il a vérifié les circulaires : elles sont inexistantes. Ouvert sur la question et désireux d'établir une norme commune, la direction a identifié les trajets les plus fréquents : Bordeaux, Toulouse, Paris, Nevers. Elle prévoit 2 types de configuration donnant droit à compensation : départ le dimanche après midi et départ très tôt et rentrée tardive. Tous les trajets se déroulant la semaine, à des horaires normaux, rentrent dans le cadre des missions et donc ne sont pas concernés par ce dispositif (les agents peuvent donc partir la veille si nécessaire). Une formalisation devra être réalisée par les chefs de service (non les RH) via une fiche. Le directeur nous a bien précisé que l'intérêt de la DDFIP est de ne pas freiner les agents à réaliser des formations et de trouver une norme applicable à tous. Cette nouvelle procédure sera lancée à partir du 1er novembre. Un point d'étape sera réalisé au mois de mars. Par ailleurs, une question sur le crédit d'heures concernant les agents travaillant 4,5 jours par semaine partant à une formation le vendredi après midi a été soulevée. La direction prend note et répondra ultérieurement. C'est une revendication de la CGT qui aboutit. 

Colonne de droite publique: