Déclaration liminaire et compte rendu de la CAPN Mutation cadres A

Version imprimableversion PDF

La CAPN mouvement général de mutation cadres A s’est déroulée du 04/06/2015 au 10/06/2015 pour la défense des dossiers. Les suites ont eu lieu les 30/06/2015 et 01/07/2015. Le vote a eu lieu le 1er juillet 2015. Le Président a tout d’abord félicité ses équipes du bureau RH1C pour l’énormité du travail effectué dans le cadre de ce mouvement unifié. Il nous a ensuite confirmé que ce mouvement était le résultat de politiques diverses que les organisations syndicales avaient mentionnées dans leur déclarations liminaires respectives et du resserrement du réseau qui en résultait. Concernant la situation des emplois et des ALD, le Président a affirmé qu’elle était très différente d’un corps à un autre. Ainsi, pour les inspecteurs, au regard des objectifs fixés et des Tagerfip communiqués par les directions locales, le situation est excédentaire. La DG s’en félicite car la situation est bien différente pour les catégories C et B . Il n’y aura donc pas d’appel de la liste complémentaire des inspecteurs. La DG préfère se réserver des possibilités d’embauches sur les catégories C et B, ce qui selon elle serait une bonne gestion dans un contexte de contrainte budgétaire. Par ailleurs, pour la DG, le nombre d’ALD impacte la situation des effectifs en limitant le volume des affectations sur des postes fixes. Cela est du essentiellement au rapprochement externe dont le taux de satisfaction est supérieur à 80% (contre 30% pour les situations non prioritaires). Ce choix a été décidé dans le cadre de l’élaboration des règles de gestion. Ainsi, la « fabrication d’effectif en ALD » augmente mais a vocation à diminuer dans le cadre des suites et du mouvement complémentaire. Enfin, un ALD a une spécialisation qui a vocation à être respectée. La suite en pièce jointe