agarioagarioyohoho agario unblockedyohoho yohoho unblocked

Isère - Les Gourmands de la Berjallie ont faim !

Version imprimableversion PDF

L’assiette de l’impôt désigne la somme retenue pour déterminer la base de calcul. Un humoriste a développé à ce sujet une réflexion pour le moins indigeste : puisque l’impôt a une assiette, pourquoi mange-t-il toujours dans la nôtre ? Mais qui mange actuellement l’assiette des agents des finances publiques ?

Pourtant, tout comme l’impôt qu’ils gèrent, les agents des finances publiques ne dédaignent pas de se retrouver devant une belle assiette pour satisfaire leurs besoins les plus alimentaires.

La vie est bien faite : très soucieuse de leurs conditions de vie au travail dans un contexte de plus en plus difficile, la Direction générale des finances publiques a, comme d‘autres employeurs, une obligation de restauration vis-à-vis de ses personnels de moins en moins nombreux.

Mais, dans les temps de disette budgétaire que nous connaissons, l’administration a décidé de mener une grande offensive contre la restauration collective. Plus de cantine ! Pas de tickets restaurants ! et parfois des conventions hasardeuses conclues avec d’autres ministères… !  C'est le régime au pain sec...

Si le site de Bourgoin-Jallieu en Isère ne fait pas exception à la règle, il ne manque pourtant pas de sel qui nous rappelle la gabelle de l’ancien régime.

Après avoir fermé manu militari, cet été, la cantine du centre des finances publiques, la Direction départementale des finances publiques a conclu depuis le mois de septembre dernier une convention avec la cantine de la Gendarmerie de Bourgoin-Jallieu.

Compte tenu d'une part du temps de trajet entre le Centre des finances publiques et la Gendarmerie, et d'autre part de la durée de restauration sur place, une pause méridienne minimale d’une heure et demie est nécessaire.

Dans les faits, seuls trois chefs de services fréquentent assidûment la cantine de la Gendarmerie car la grande majorité des agents ne disposent que de 45 minutes de pauses méridiennes. C’est donc la table nappée pour les chefs et le retour de la gamelle pour les agents…. ! Le tube digestif serait donc une affaire de grade, de quoi révolutionner la recherche médicale et les sélections administratives !

Cette situation digne de l’ancien régime n’inquiète pas pourtant la Direction départementale des finances publiques de l’Isère qui estime étrangement respecter son obligation de restauration, en satisfaisant seulement les estomacs de trois cadres supérieurs. Face à cette injustice criante, une association au nom évocateur « Les Gourmands de la Berjallie » comprenant la quasi-totalité des agents du site y compris les chefs de service solidaires de leurs agents s’est spontanément constituée pour gérer une cantine sur place.

La CGT FIP 38 prend toute sa part, avec force et détermination, pour faire aboutir le projet associatif.

Contre toute attente, la Direction départementale  qui a, elle, accès à une restauration collective dans la capitale de l'Isère est restée sourde à l’appel des Gourmands, niant jusqu'à leur existence.

La restauration sur le site du Centre des  Finances Publiques de Bourgoin-Jallieu a été mise à l’ordre du jour, par la Fédération des Finances CGT, du Comité  technique ministériel du 24 janvier dernier.

Le Ministère s’est engagé à faire en sorte que des discussions s’ouvrent, la Secrétaire générale précisant que les situations locales se traitent au cas par cas et qu’il n’y pas la volonté de fermer systématiquement des restaurants administratifs ministériels.

Le plan massif de démantèlement de la restauration collective serait donc purement imaginaire.

Le Directeur de l’Isère a enfin reconnu l’existence de difficultés pour la restauration collective du site et a demandé à l’association une étude de viabilité économique. Il faut donc prouver désormais une rentabilité économique pour faire valoir le droit à la restauration collective !

Les irréductibles Gourmands, animés par l'esprit de la Berjallie qui a fourni 26 internationaux à l'Equipe de France de Rugby, ne lâcheront rien, qu'on se le dise !

La CGT FINANCES PUBLIQUES soutient ce combat et transformera l’essai de la restauration collective sur le site de BOURGOIN-JALLIEU.

 

 

Colonne de droite publique: 
Public: