La Direction Générale des Finances Publiques condamnée à verser 170 000 € pour harcèlement.

Version imprimableversion PDF

Le 5 décembre dernier, la cour d'appel de Bordeaux a condamnné la DGFIP à verser 125 830 € de dommages-intérêts à notre camarade Rémy Garnier pour le préjudice moral et financier qu'elle lui a fait supporter du fait de son harcèlement répété sur une dizaine d'années.

En y ajoutant les condamnations diverses et variées concernant notamment les pertes de rémunération, ce n'est pas moins de 170 000 € que la DGFIP va devoir débourser.

Vous trouverez en pièce jointe l'arrêt de la cour d'appel ainsi que l'article de SUD OUEST en faisant le résumé