L’action syndicale et le travail des femmes : la CGT est-elle féministe ?

Version imprimableversion PDF

« La CGT n’est pas machiste, mais il y a trop de machos à la CGT », déclarait Philippe Martinez, Secrétaire général de la Confédération Générale du Travail (CGT), en septembre 2016. Trois ans plus tard, le 17 octobre 2019, paraît le livre « Féministe, la CGT ?

Les femmes, leur travail et l’action syndicale » (Les Éditions de l’Atelier). L’ouvrage est co-écrit par Sophie Binet, dirigeante confédérale de la CGT en charge de l’égalité professionnelle femmes/hommes, Maryse Dumas, membre du bureau de l’Institut CGT d’histoire sociale, et Rachel Silvera, économiste et maîtresse de conférences à l’université Paris-Nanterre.

Comment féminisme et syndicalisme s’articulent-ils au sein de la CGT ?

 

 

Le livre est disponible auprès du syndicat national au prix de 12 € au lieu de 17€ (prix public)

fichiers: