Maison de services au public dans le LOT: l’inventaire des chimères ou la Préfète au champ

Version imprimableversion PDF

Suite à l' action le 1er Février pour l’inauguration de la Maison des Services au Public dans les locaux de la Poste de Luzech, une délégation C.G.T de 6 membres représentant les services Publics du département a été reçue le 14 Février par Madame la Préfète du Lot .
En premier lieu, nous avons eu une explication de texte sur "la réalité" des M.S.A.P., réalité que nous ne connaissons évidemment pas nous pauvres terriens, mais qui est plus facile à appréhender depuis les limbes de la Préfecture.

Mme la Préfète nous explique que les M.S.A.P. ont pour but de rapprocher les services de l’usager, afin de lui éviter des déplacements parfois compliqués vers les centres cadurciens. L’objectif étant, pour elle, de proposer un bouquet de services à proximité (à moins de 20 minutes de leur résidence) tout en précisant que ces renseignements ne sont que de l’accueil de « Premier niveau » c’est-à-dire tout à fait basique et très généraliste ayant pour but de lutter contre le « non recours » grandissant aux droits et aux soins (ah ! c’est bien de l’avouer enfin ! Quand on vous dit que cela pose problème les fermetures de structures !). Il ne s’agit pour elle en aucun cas d’une substitution aux différents Services Publics spécialisés. Une réorientation vers les services compétents sera d’ailleurs conseillée pour les questions complexes ; services compétents qui se trouvent où ? A CAHORS
Au final : une borne déshumanisée, un agent formé à la va vite et en burn out au bout de 3 jours d’ouverture face à la complexité de sa tâche, un agent suppléant posé là avec 1 heure de "formation ", voila le bilan des 10 premiers jours à Luzech.

15 MSAP ont déjà vu le jour dans le Lot dont 2 portées par la Poste et 13 par les Collectivités Locales avec les mêmes constats de manque de personnel et de compétence.

la suite sur le site local

Colonne de droite publique: