PETITION RETRAIT DE RIALTO MEMO, UNE APPLICATION INUTILE

Version imprimableversion PDF

RETRAIT DE RIALTO MEMO, UNE APPLICATION INUTILE !

La CGT Finances Publiques et SOLIDAIRES Finances Publiques alertent l’ensemble des collègues contre le passage en force de l'application RIALTO MEMO par la Direction Générale, mené depuis quelques semaines pour une mise en application au 1er janvier 2017 !

 

Si la dématérialisation des dossiers de CFE, le suivi et la mutualisation des investigations réalisées paraissent légitimes aux vérificateurs-trices et collègues des PCE, pour autant, il n'est pas admissible que les tâches de reporting prennent le pas sur le temps consacré à notre coeur de métier, la fiscalité.

 

Or, l'application MEMO fait bien courir ce risque par son évidente lourdeur. à titre d'exemple, son module de formation s'étale sur 87 pages et 31 fiches techniques qui détaillent les multiples données à saisir et à valider.

 

Cette application devra être alimentée au fil de l'eau. Il est aisé de parier que le complètement facultatif du bloc méthodologie composé de 5 classeurs (dossier professionnel, dossier du dirigeant, imposition des bénéfices, TCA et autres investigations ) va devenir rapidement obligatoire. En outre la validation des axes par le chef de brigade est bloquant et les allers retours agent-es /chef de service vont peser sur les délais des procédures.

 

Il apparaît également très probable que les chefs de brigades vont subir de plein fouet cette application qu'ils devront remplir constamment, au détriment du visa, de l'attribution des fiches, du dialogue réel avec les vérificateurs.trices sur le suivi des dossiers...

 

L'augmentation des tâches administratives va obérer le temps dédié à la vérification et ce travail supplémentaire va rendre plus difficile le rendu du programme.

 

C'est pourquoi les agent-e-s sousssigné-e-s demandent à la DGFIP le retrait de l'application RIALTO MEMO et d'envisager une traçabilité des dossiers de Contrôle Fiscal Externe beaucoup moins lourde.

 

En attendant le retrait, les agents soussigné.es n'utiliseront pas l'application RIALTO MEMO.

SERVICENOM PRENOMSIGNATURE