la CGT Finances Publiques a proposé aux autres organisations syndicales de mener une action significative prenant en compte la gravité du contexte à la DGFIP : le boycott* de la première convocation de la CAP nationale de mutations B qui doit commencer le 25 mai. Cette proposition a été refusée.
La CGT va continuer à tenter d’obtenir un front commun face à l’administration, mais en aucun cas elle n’acceptera de simplement accompagner ses décisions unilatérales.

VACANCES D’EMPLOIS, SUPPRESSIONS DE POSTES,REMISE EN CAUSE DES RÈGLES DE GESTION :
LES ÉLU-ES DE LA CAPN B DE LA CGT FINANCES PUBLIQUES CONDAMNENT LES CHOIX DE L’ADMINISTRATION

Le projet de mouvement général au 01/09/2016 de catégorie B vient de paraître.
Il fait ressortir un déficit de plus de 756 agents B dans le réseau DGFIP : - 647 agents administratifs et -109 agents informatiques.

De plus, le projet de mutation B publié par l’administration le 02/05/2016 est loin d’être satisfaisant avec :

Le projet de mouvement général des agents administratifs de catégorie C, diffusé le 11 avril dernier, faisait état du sous-effectif le plus important que la catégorie C ait connu à la DGFIP : -3241 agents ! Pour mémoire, il était déjà de -2597 postes l'an dernier.

Au vu de la situation catastrophique des effectifs de la catégorie C qui s'est encore fortement dégradée, nous sollicitons une audience auprès de Monsieur MAGNANT, chef de service des ressources humaines.

 

En effet, le projet de mouvement général catégorie C administratif paru le 11 avril 2016 sur Ulysse fait ressortir un déficit de 3240 agents (2596 en 2015). Celui-ci s'élève à 1315 agents pour la Région Ile de France (RIF) et 1925 agents pour la province.

 

Cartes de France du projet de mouvement général au 1er septembre

Pages