Lors de trois réunions dites techniques (les 18, 20 et 21 février), la direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP) a présenté aux représentants du personnel et des employeurs le détail des dispositions figurant dans le projet de loi de réforme de la fonction publique

Plus de précarité, plus d’arbitraire et de favoritisme, moins d’effectifs et de moyens pour exercer nos missions...

Ce 13 février, le secrétaire d’Etat en charge de la Fonction publique a convoqué un Conseil commun de la Fonction publique dans des conditions plus que problématiques (voir la déclaration unitaire des 9 organisations syndicales jointe à ce communiqué).

Les intentions du gouvernement pour la fonction publique se précisent.

Pages