Cette CAPN s’est tenue dans le contexte actuel de remise en cause des droits des représentant.es des personnels. Dans ce cadre, la CGT Finances Publiques a boycotté la première convocation.

Après avoir écouté les déclarations liminaires, le président de la CAPN a apporté les réponses et précisions suivantes :

La DGFiP, ses missions et ses agent.es, à l’instar de toute la Fonction Publique, font l’objet d’attaques incessantes depuis plusieurs années.

La CAPN d'affectation des contrôleurs "hors métropole" (Collectivités d'Outre-Mer et TAF) devait se tenir sur la journée du 22 fevrier.

La réduction drastique des moyens alloués aux élu.es, nationaux et locaux, décidée par le directeur général est inacceptable.

Les CAPN de révision des compte-rendus d’entretiens professionnels se sont tenues entre le 6 octobre et le 16 décembre 2016.

Les élu.e.s de la CGT Finances Publiques ont lu une déclaration liminaire à chaque début de CAPN.

Pages