La destructuration de notre service public est « en marche ».
Le privé est au bout du fil...

LES AGENTS DES PLATEFORMES EN PREMIÈRE LIGNE DÈS LE 2 JANVIER

Depuis l’été dernier, les agents du centre prélèvement service relais de Toulouse (chargé de la gestion de la mensualisation et du prélèvement à l’échéance des impôts) ont vu l’installation sur leurs ordinateurs d’un nouveau logiciel de gestion dénommé Genesys.

La CGT Finances Publiques s’étonne du périmètre de ce GT dont l’intitulé plates-formes d’assistance de la DGFIP laissait supposer une approche globale de la relation à distance à la DGFIP en parallèle des problématiques de l’accueil dit « pluriel ».

Lors du CTPC du 27 novembre, le protocole national de temps de travail applicable à l’ensemble des centres d’encaissement a été proposé par la direction aux votes des différentes organisations syndicales.

Avec plus de 40% de grévistes sur l’ensemble des quatre centres d’encaissement, les personnels, dans l’unité, ont démontré par un troisième jour de grève leur mobilisation, afin que les discussions entamées avec la direction générale trouvent enfin un aboutissement favorable aux revendications ex

Cette nouvelle journée de grève du 17 septembre, qui fait suite à celle du 15 mai dernier dans les centres d’encaissement a montré une fois de plus, par la mobilisation exceptionnelle des personnels, leur forte détermination.

Depuis le mois de février 2007, les personnels des centres d’encaissement ont émis des revendications précises sur leurs conditions de travail, leurs horaires et la réévaluation de la prime de pénibilité compte tenu de la montée en charge des centres.

Compte rendu CGT du groupe de travail du 5/09/07