Communiqué CGT Fonction publique

Ce jeudi 19 septembre se déroulait la 1ère réunion sur les décrets d’application de la loi dite « de transformation de la Fonction publique ».

Quel sera le tempo de mise en œuvre de la loi de transformation de la fonction publique ? Rien de tel qu'une timeline pour y voir plus clair.

La loi portant « transformation de la Fonction publique », dite loi Dussopt, va élargir considérablement les critères autorisant les employeurs publics à recourir aux contractuels sur des emplois permanents, sur des emplois fonctionnels de direction et par le contrat de projet.

Définitivement adoptée par les parlementaires, jugée conforme à la Constitution par le Conseil constitutionnel le 1er août dernier, la loi portant transformation de la Fonction Publique est promulguée. Elle fera l’objet de plusieurs dizaines de textes d’application et de quatre ordonnances.

Le 2 juillet dernier, à l’occasion d’une parodie de rendez-vous salarial, Olivier Dussopt a confirmé que le pouvoir exécutif n’entendait toujours pas augmenter les salaires des agents de la Fonction publique en 2020 et sans doute pas davantage en 2021 et 2022.

Les organisations syndicales de la Fonction publique CGT, CFDT, FO, UNSA, FSU, SOLIDAIRES, CFE-CGC, CFTC et FA-FP réaffirment leur opposition à la loi de transformation de la fonction publique votée ce 23 juillet au Sénat après le vote du 18 juillet à l’Assemblée nationale.

Ce ne serait donc plus 50 000 postes qui seraient supprimés dans la Fonction publique de l’État au terme de la mandature, mais 15 000.

Et pourquoi pas 5 287 ou 21 629 ?

À rebours des légitimes aspirations de la grande majorité des citoyens, le gouvernement et une partie des parlementaires poursuivent leur oeuvre de casse des services publics.

A l’occasion de ce que seul le gouvernement peut appeler un « rendez-vous salarial », le secrétaire d’État a réussi l’exploit invraisemblable, dans un propos introductif d’environ une demi-heure, de ne pas prononcer une seule fois les mots de mesures générales ou de revalorisation du point d’indi

La La CGT lance une campagne de mobilisation nationale pour le retrait du projet de loi et a appelle à la mobilisation pour l'avenir de la fonction publique.

 

Les organisations CGT de la Fonction publique appellent à poursuivre la bataille pour la défense et la promotion de nos missions, de nos droits, de nos conditions de vie et de travail.

Face au refus réitéré du secrétaire général du Gouvernement d’apporter des réponses aux revendications des personnels, l’Union fédérale des syndicats de l’État-CGT n’a pas siégé au Comité technique central des directions départementales interministérielles du 14 mai dernier.

Hier 9 mai, à l’appel de l’intersyndicale Dgfip, c’est un agent sur quatre qui était en grève, dont plusieurs milliers qui ont participé sur tout le territoire aux manifestations et autres actions devant les centres des Finances Publiques.

Pages