Depuis son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron a multiplié les attaques contre les agents de la Fonction publique : gel de la valeur du point, rétablissement du jour de carence, remise en cause de missions publiques, nouvelles et massives suppressions d’emplois, etc.

Le projet de loi de transformation de la Fonction publique vient accompagner les restructurations massives qui frappent déjà plusieurs secteurs de la Fonction publique, et en particulier la la DGFiP.

Lors de trois réunions dites techniques (les 18, 20 et 21 février), la direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP) a présenté aux représentants du personnel et des employeurs le détail des dispositions figurant dans le projet de loi de réforme de la fonction publique

Plus de précarité, plus d’arbitraire et de favoritisme, moins d’effectifs et de moyens pour exercer nos missions...

Pages