agarioagarioyohoho agario unblockedyohoho yohoho unblocked

Le gouvernement a décidé de s’attaquer frontalement à la fonction publique, à ses missions et ses agents. Après le gel de la valeur du point, le rétablissement du jour de carence, les 120000 nouvelles suppressions d’emplois, les annonces unilatérales faites le 1er février constituent autant de graves régressions potentielles.

Que ce soit en matière de pouvoir d’achat, de défense des missions publiques et des moyens qui leurs sont attribués, les politiques actuelles vont dans le mauvais sens tant pour les agents, que les missions publiques et la population.

RAPPELONS À NOS EMPLOYEURS QUE  L’ÉGALITÉ EST UN DROIT CONSTITUTIONNEL …  MÊME DANS LA FONCTION PUBLIQUE ! 

La Fonction publique, c’est 5,4 millions d’agent·e·s, dont 3,3 millions de femmes, soit 62 %. L’écart salarial entre les femmes et les hommes titulaires y est de 19 %.

L’écart salarial femmes-hommes est de :

➜ 14,4 % dans la Fonction publique d’État

➜ 8,3 % dans la Fonction publique territoriale,

➜ 21,4 % dans la Fonction publique hospitalière.

Sceptique sur les analyses de Bercy quant au service rendu par notre administration en ces temps de disette budgétaire, de baisse des effectifs et de perte de nos missions, la section CGT Finances Publiques de Loire-Atlantique a décidé de mener sa propre enquête sur l'accueil du public.

La CGT Finances Publiques appelle l’ensemble des personnels de la DGFiP à se mettre en grève et manifestations le 22 mars pour la défense du service public, de nos missions et de l’emploi public, et à se réunir dès le lendemain pour déterminer ensemble et dans l’unité la plus large possible des suites à donner.

UN PEU PARTOUT, DES LUTTES LÉGITIMES 

Les politiques destructrices, tant pour les agents que pour les missions publiques, passent mal.

Dans de nombreux secteurs, des mouvements font irruption, se développent, s’inscrivent dans la durée.

C’est notamment le cas dans l’Éducation nationale, dans les EHPAD, chez les personnels surveillant·e·s de prison, dans la filière sociale, chez les conseiller·ère·s d’insertion et probation, à l’Office national des forêts, dans de nombreux hôpitaux et collectivités territoriales, …

Gérard DARMANIN, ministre de l'action et des comptes publics, sera à Auch  le samedi 17 février 2018 dans le cadre du congrès des maires qui se tiendra à Ciné 32.

Il annonce de concert le plus grand plan social jamais fait dans la fonction publique : 120 000 postes supprimés et non remplacés dans la fonction publique !

Dans le but de désintégrer le statut de fonctionnaire et précariser l'emploi public :

Communiqué commun des organisations CFTC-CGC-CGT-FAFP-FO-FSU-Solidaires 

En dépit de la forte mobilisation unitaire du 10 octobre, plus les semaines passent, plus il se confirme que le Président de la République et le gouvernement demeurent sourds aux légitimes revendications portées par les agents à l’occasion de cette mobilisation.  

Depuis plusieurs mois, la CGT alerte sur le projet gouvernemental CAP 2022. Sous couvert, une nouvelle fois, de moderniser l’état et de développer le numérique pour tous les services publics, le gouvernement vient d’annoncer sa méthode pour liquider la Fonction Publique (Comité interministériel de la transformation publique du 01/02/2018) :