Depuis le lundi 14 mai, les collègues du centre d'encaissement de Lille et du service courrier sont en grève reconductible. Les taux de grève sont très importants (autour de 75%) et ne faiblissent pas. Les collègues se sont largement impliqués dans la grève fonction publique du 22 mai. Les services sont donc à l'arrêt. Les conséquences sont considérables pour les usagers et le fonctionnement des services.

Ce 22 mai, les agent-e-s de la Fonction publique, se sont une nouvelle foi largement mobilisé-e-s. Des centaines de milliers de manifestant-e-s dans plus de 130 cortèges et rassemblements sur l’ensemble du territoire, et des taux de grévistes équivalents au 22 mars confirment incontestablement que, majoritairement, les agents sont en faveur d’une politique en rupture avec celle menée actuellement.

C’est la troisième mobilisation importante ces derniers mois dans la Fonction publique, réunissant pour la seconde fois l’intégralité des 9 organisations syndicales représentatives.

Lorsque la CGT Finances Publiques s’est exprimée en septembre 2017 suite à la parution d'une note du directeur général, elle ne s’est malheureusement pas trompée…

Aujourd’hui, alors que les actions se multiplient à la DGFiP, les  directions locales n’hésitent pas à menacer les collègues qui sont aujourd’hui dans l’action et qui demandent à changer les politiques menées à la DGFiP. 

Pour la CGT, aussi bien en septembre qu'aujourd’hui : c’est inacceptable!

Elle s’oppose à toutes les dérives autoritaires de la direction qui visent à empêcher les agents de s’exprimer.

Le blocage du site de Saintenac (Nîmes) s'est poursuivi aujourd'hui sous le même mode opératoire : fermeture du site aux contribuables redirigés vers la direction locale à Nîmes au 22 Avenue Carnot, signature massive de la pétition pour la défense des services publics par les usagers.

A 10h , le nouveau directeur (en poste dans le département depuis le 3 mai ) a reçu les secrétaires des OS :FO, Solidaires, CGT pour faire le point sur le mouvement revendicatif local et répondre aux questions des représentants syndicaux.

Communiqué unitaire

Les 9 organisations représentatives de la Fonction publique ont été reçues par Olivier Dussopt ce jour concernant leur préavis de grève du 22 mai prochain.

Elles ont rappelé au Ministre les principales raisons de cette grève : nécessité d’un dialogue social respectueux des représentants des personnels, rejet du projet de suppression de 120 000 emplois et d’un recours accru au contrat, désaccord sur la remise en cause des CAP et CHSCT... et leur exigence de mesures permettant une réelle amélioration du pouvoir d’achat pour toutes et tous et les agent-es.

Pages