agarioagarioyohoho agario unblockedyohoho yohoho unblocked

CR CTL NRP du 21 et 22 octobre 2021 _ partie 4 - 66

Version imprimableversion PDF

4eme Partie : CTL "Restructurations dans les PO "

Avec toutes les restructurations que la CGT 66 vient de décrire pour vous précédemment, il serait facile de penser que tout le monde est à la même enseigne et qu'il va y avoir des larmes et de la douleur pour les agents de toutes catégories...  Mais rassurez-vous, quelques exceptions "paradisiaques" ont été mises en place ... Ouf ! On est rassuré ! Ça devenait un peu anxiogène tous ces manques d'effectifs dans les nouvelles structures, la dégradation générale des conditions de travail et cette incapacité absolue de la direction à anticiper et communiquer quoi que ce soit ! Allez, place à l'utopie...

La mise en place des Conseillers aux décideurs locaux (CDL)
Enfin une bonne nouvelle ! 3 A et 6 A+ vont avoir à s'occuper de "conseil" auprès des communautés de communes du département. C'est un boulot vraiment super intéressant et valorisant. Les anciens chefs de poste nominés -qui exerçaient déjà cette fonction dans leur trésorerie - vont pouvoir s'y consacrer entièrement et uniquement puisque l'intégralité de toutes leurs autres anciennes missions sera répartie entre les SGC et les SIP.
Les A+ "CDL" vont même conserver leur indemnité comptable pendant 6 ans. Elle est pas belle la vie (pour quelques uns) ? Franchement, on trouve que c'est très bien pour ces collègues et le NRP aura eu au moins l'avantage de récompenser quelques chefs de postes dont nous ne nions à aucun moment l'engagement passé... Certains chefs de SGC pourront même envisager comme récompense dans l'avenir d'obtenir en signe de reconnaissance ces postes tant convoités.
Tant mieux pour les collègues concernés, franchement... 
Mais à quel moment toutes ces restructurations offrent elles une quelconque reconnaissance aux agents ? Pour une infime poignée, c'est le Nirvana et encore une fois tant mieux pour eux... Mais pour tous les autres agents c'est l'enfer qui est annoncé ! Et que la DRH ne vienne pas nous dire le contraire, elle qui a eu une promo sur place ! C'est bien ce genre de reconnaissance qu'il faut pour l'ensemble des agents ! Des privilèges pour tous !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
RETOUR SUR TERRE: le futur SIP AGLY/RIVESALTES !
Les travaux de Rivesaltes ? La honte pour notre direction !
La direction ne peut pas dire que c'est le COVID qui a généré du retard dans les travaux du nouveau bâtiment de Rivesaltes. L'ensemble des autres locaux (médecins.....) sont prêts et opérationnels aujourd'hui. En effet, les autres commanditaires avaient dès le début demandé une remise des locaux "clés en mains". Mais comme d'habitude, la DDFIP 66 a du vouloir économiser 3 francs 6 sous ? Elle a donc d'abord demandé à la mairie de Rivesaltes la simple livraison d'un plateau entièrement nu pour accueillir le futur SIP. Puis, comme elle n'a pas trouvé (ou eu le temps de trouver) des artisans moins chers, la direction est revenue vers la mairie pour demander des avenants au contrat initial (isolation, puis parois, etc etc......). Mais ces avenants devaient à chaque fois être resoumis à avis du Conseil Municipal. Le retard vient de là. Ce n'est encore une fois pas très sérieux, et en plus ils doivent bien rigoler et se moquer de nous à la mairie de Rivesaltes !  C'est sérieux ça ?

Quand aux plans des futurs locaux qui ont circulé au SIP Agly, la direction a oublié de les envoyer aux organisations syndicales. On a l'habitude !

Pour finir, la direction travaille toujours pour connaître les conditions d'accueil physique des nouveaux agents arrivants... :-\.... grrrrrrr....

Les emplois du nouveau SIP Rivesaltes: toujours pas sérieux !
EMPLOIS IMPLANTES AU 01 01 2021 au SIP Agly:                1 A+   2 A    10 B    13 C    =   26 emplois
EMPLOIS IMPLANTES AU 01 01 2022 au SIP RIVESALTES:  1 A+    2A    15 B    20 C   =  38 emplois
Sauf que physiquement et concrètement au 1er janvier 2022 :
MOINS 6 C + 1B par rapport à l'effectif prévu pour la mise en route du SIP Rivesaltes ! Bravo la direction ! C'est bien d'avoir refusé le mouvement spécifique !

CONDITIONS DE TRAVAIL: DEGRADEES !
Avec 93000 foyers fiscaux  - 19000 RAR en nombre et 22 438 605 RAR en montant, que ce soit à l'assiette ou au recouvrement, il est impossible de demander un tel effort aux agents avec les effectifs réels prévus au 1er janvier ?

Avec:
- Les travaux non faits à Rivesaltes
- moins 6 C + 1B
- avec 3 collègues (jeunes mamans) qui ne veulent pas rejoindre Rivesaltes alors qu'elles en ont l'obligation
- avec la future réception quotidienne du public à assurer à Rivesaltes (sans compter les 7 MFS pour lesquelles il faudra des référents)...
- avec en plus -à terme- l'épée de Damoclès de l'arrivée des amendes
- avec 5 expérimentations nationales actuelles pour sortir le recouvrement des SIP pour l'intégrer au PRS...

Est-ce que tout ce projet est bien sérieux et bien ficelé ?  Certainement pas ! Quel avantage pour les agents en terme de conditions de travail ? De la sueur et des larmes ? Décidément, la direction aura tout loupé, même l'emblématique nouveau site du département  pour lequel elle ne se donne même pas les moyens d'un démarrage dans des conditions à peu près normales  !  

VERS L'INFINI ET AU DELA ?
Pourquoi détester autant les agents ? Qu'est ce qu'on leur a fait à ces directrices? Ce n'est ni Mme Guillouet, ni Mme Conry qui vont subir les conséquences de leurs décisions. Il serait peut être temps qu'elles envisagent un changement radical d'attitude et qu'elles redécouvrent ce qu'est un peu d'humanité dans le management. Sinon, elles devraient envisager sérieusement un départ à la retraite avant que les dégâts s'amplifient encore et encore pour les agents.

A suivre....

Colonne de droite publique: 
Public: