agarioagarioyohoho agario unblockedyohoho yohoho unblocked

Déclaration liminaire CAPN Liste d’Aptitude de C en B 2020 du 25/02/2020

Version imprimableversion PDF

Nous voici donc réunis aujourd’hui pour la dernière CAP nationale de liste d’aptitude de C en B puisque la loi relative à la transformation de la fonction publique supprime, dès 2020, la compétence des CAP s’agissant des actes de mobilité et de promotion des agent·e·s.

Fini la vérification des règles, fini la préparation et la défense des dossiers des agent·e·s de la DGFIP par les représentant·e·s des personnels, élu·e·s démocratiquement, dans les instances paritaires.

Les directrices et directeurs décideront unilatéralement du sort des agent·e·s.

La CGT Finances Publiques ne cessera de condamner fermement, cette décision autoritaire qui signe la fin de la défense individuelle des agent·e·s dans un cadre collectif.

Dans la même logique et pour le peu de CAP encore existante, la DG a décidé d’appliquer strictement les textes qui régissent les droits des élu·e·s et donc le droit des agent·e·s à être défendu·e·s! Déjà, la réunion préparatoire à la liste d’aptitude s’est tenue dans des conditions inadmissibles qui impose un temps de préparation supplémentaire. Cette CAPN est convoquée sur 3,5 jours, mais nous n’avons eu que 2 jours de préparation ! Cela montre le peu d’estime et de considération pour l’ensemble des agent·e·s qui travaillent dans nos services.

C’est pourquoi l’ensemble des élu·e·s a boycotté la première convocation de cette CAPN.

Concernant la liste d’aptitude 2020, cette année, 400 collègues vont être promu·e·s de C en B.

La CGT dénonce l’opacité de l’établissement de la liste d’aptitude. Elle exige que des critères précis soient donnés aux directions locales afin d’évaluer les chances réelles des agent·e·s. Ainsi, certaines directions refusent de retenir des postulant·e·s s’ils ne sont pas agents administratifs principaux, d’autres imposeront des critères d’âge, etc. D’autre part, certaines directions locales admettent avoir des difficultés dans l’examen des candidatures des agent·e·s techniques du fait des spécificités inhérentes aux missions qu’ils exercent et de l’inexistence de cadres B techniques à la DGFIP.

 

../.. suite pièce à télécharger

 

 

fichiers: 
Colonne de droite publique: