Ça y est, le loup est sorti du bois ! Il faut en finir avec la DGFIP et ses agent.e.s

Les cartes départementales du « nouveau réseau » viennent d’être publiées, et pas n’importe quand, ni par n’importe qui !

Cette CAPN s’est tenue les 13 et 14 juin 2019.

L’ensemble des organisations syndicales (OS), dans leurs déclarations liminaires, sont revenues sur la géographie revisitée suite aux annonces dans les différents départements.

La Direction générale nous a indiqué ques les lauréats des concours interne normal et externe 2019 ayant rencontré des difficultés pour remplir leur demande de première affectation, la date limite de dépôt des demandes est reportée du 25 juin au 5 juillet.

Le mouvement définitif des cadres B est paru sur Ulysse le 24 mai 2019.

Cette année, 5 076 demandes de mutation ont été déposées, ce chiffre est en baisse constante sur les 3 dernières années notamment dans les départements préfigurateurs où le « tout emploi » freine les collègues.

La sortie du mouvement définif  de mutation de Contrôleurs est repoussé au lundi après-midi voir lundi soir.

La CAPN prévue sur la demi journée n'a pas suffit à traiter l'ensemble des dossiers.

La CAPN se réunira de nouveau lundi pour finir la CAP.

Commençons par ce pourquoi nous sommes là aujourd’hui : les mutations des contrôleurs titulaires et les premières affectations des contrôleurs stagiaires 2018-2019.

Les travaux de la CAP ont repris ce matin.
Suite à l'intervention des élu.es CGT hier après midi, l'administration a accepté la demande formulée en intersyndicale.

Depuis ce matin est ouverte la CAPN de mutations et de 1ères affectations de Contrôleurs

Lors de l'évocation des dossiers département par département, les organisations syndicales ont soulevé un problème sur l’utilisation erronée par la direction générale d'une règle de mutation.

Vacances d’emplois, suppressions de postes, les années se suivent et se ressemblent … En pire !!

Le Groupe de Travail (GT) « Formation de demain » qui devait avoir lieux le 3 avril 2019 a été boycotté et l’intersyndicale DGFiP (CGT, Solidaire, FO et CFDT) a demandé une suspension du dialogue social.

Avec la mise en place du prélèvement à la source au 01/01/2019, la situation de quasi rupture qui s’est déjà faite jour dans les services ne peut aller qu’en s’amplifiant dans les semaines à venir dans toute la DGFiP.

Tout au long du mandat, les élus CGT vous ont défendu dans le respect du statut et des règles de gestion, tout en tenant compte de chaque situation particulière.
Ils se sont adressés individuellement à chaque collègue qui leur a confié sa défense.

Cette année encore, les directeurs locaux ont proposé des postes pour le mouvement spécifique, dans l’opacité la plus totale ! Nous ne sommes pas dupes, ce mouvement permet très clairement aux directeurs locaux d’organiser à leur guise la pénurie sur leur département.

Avant d’aborder l’ordre du jour de cette CAPN, les élu.e.s CGT tiennent à soulever un problème quant à l’organisation des CAPN d’accueil en détachement.

Concernant les réponses apportées par le président sur le sujet à l’ordre du jour de la CAP, soit le recrutement par voie contractuelle et la formation initiale dans son ensemble :

Pages