Les travaux de la CAP ont repris ce matin.
Suite à l'intervention des élu.es CGT hier après midi, l'administration a accepté la demande formulée en intersyndicale.

Depuis ce matin est ouverte la CAPN de mutations et de 1ères affectations de Contrôleurs

Lors de l'évocation des dossiers département par département, les organisations syndicales ont soulevé un problème sur l’utilisation erronée par la direction générale d'une règle de mutation.

Vacances d’emplois, suppressions de postes, les années se suivent et se ressemblent … En pire !!

Le Groupe de Travail (GT) « Formation de demain » qui devait avoir lieux le 3 avril 2019 a été boycotté et l’intersyndicale DGFiP (CGT, Solidaire, FO et CFDT) a demandé une suspension du dialogue social.

Avec la mise en place du prélèvement à la source au 01/01/2019, la situation de quasi rupture qui s’est déjà faite jour dans les services ne peut aller qu’en s’amplifiant dans les semaines à venir dans toute la DGFiP.

Tout au long du mandat, les élus CGT vous ont défendu dans le respect du statut et des règles de gestion, tout en tenant compte de chaque situation particulière.
Ils se sont adressés individuellement à chaque collègue qui leur a confié sa défense.

Cette année encore, les directeurs locaux ont proposé des postes pour le mouvement spécifique, dans l’opacité la plus totale ! Nous ne sommes pas dupes, ce mouvement permet très clairement aux directeurs locaux d’organiser à leur guise la pénurie sur leur département.

Avant d’aborder l’ordre du jour de cette CAPN, les élu.e.s CGT tiennent à soulever un problème quant à l’organisation des CAPN d’accueil en détachement.

Concernant les réponses apportées par le président sur le sujet à l’ordre du jour de la CAP, soit le recrutement par voie contractuelle et la formation initiale dans son ensemble :

Comme chaque année la CGT déplore que des collègues soient écartés d’une promotion à laquelle elles et ils peuvent statutairement prétendre. Les agents subissent déjà des surcharges de travail liées aux suppressions, aux vacances d’emplois ainsi qu’à l’accumulation des réformes.

Comme chaque année, la CGT déplore que des collègues soient écarté.es d’une promotion à laquelle elles et ils peuvent statutairement prétendre. Les agent-e-s subissent déjà des surcharges de travail liées aux suppressions, aux vacances d’emplois ainsi qu’à l’accumulation des réformes.

Si l’on s’en tient à la volonté affichée de la DG, nous sommes convoqué.e.s aujourd’hui à un enterrement de première classe.

Pour la CGT Finances Publiques, la réforme de la formation professionnelle initiale ne va pas dans le bon sens.

Il est ainsi prévu une formation en alternance sur un an avec un stage pratique qui deviendrait probatoire pour toutes et tous.

Le mouvement B définitif est paru sur Ulysse le 6 juin 2018.

Quelques données chiffrées :

  •   6 300 demandes de mutations ont été déposées cette année. dont 1 664 étaient des demandes de premières affectations (LA, CIS et stagiaires).

Pages