Amélie de Montchalin renouvelle, une fois encore, ses remerciements à l’ensemble des agents œuvrant au service de l’intérêt général.

Interventions du directeur géneral

COVID : Le Pic fin mars était de 250 cas de Covid à la DGFiP. Depuis il a baissé pour revenir à 150, comme en janvier . C’est conforme à ce qu’on visualise de cette 3ème vague dans le pays avec une petite avance sur la redescente.

Amélie de Montchalin souligne l’engagement très fort des personnels hospitaliers et de l’ensemble des agents de la Fonction publique et renouvelle ses remerciements.

La crise sanitaire est présente, mais on continue comme si ...

 

Propos introductifs du DG :

Les informations délivrées par la SG : ASA garde d’enfants : ouverture d’un droit dérogatoire… limité !

Actualité : situation DGFIP des derniers jours

Propos introductifs du DG :

Le directeur Général précise que, suite aux annonces du Premier Ministre, des visioconférences avec les directeurs des départements concernés par le nouveau confinement, ont eu lieu.

Introduction de la Secrétaire Générale

Quelques points d’actualité :

Situation inchangée même si la situation du télétravail a subi un léger frémissement la semaine dernière. La situation reste tendue dans certaines régions. Tout le monde dans l’attente des décisions gouvernementales.

Le directeur Général précise que la situation sanitaire n’a pas radicalement changé, elle est même très stable. La situation reste préoccupante sur certaines zones avec des évacuations sanitaires etc, il y a une forte surveillance sur ces départements.

Propos introductifs du DG :

Le directeur Général précise regarder avec grande attention l’évolution de la situation sanitaire.

Le département de Mayotte fait l’objet d’une surveillance encore plus particulière.

 La CGT est engagée avec une large coalition d’ONG, d’associations, de syndicats et d’experts de la santé au niveau européen dans l’Initiative citoyenne européenne (ICE) « pour faire du vaccin un bien commun ». Une pétition pour exiger un changement législatif concret est en ligne.

Intervention de la ministre de la Fonction Publique

Amélie de Montchalin se félicite de la reprise de ces échanges réguliers.

Le directeur Général a commencé en abordant le couvre-feu à 18 h généralisé.

Ce couvre-feu n’aura pas d’impact particulier à la DGFiP, la carte professionnelle permet des départs du travail après 18 h.

Pages