Ce 10 mai l’intersyndicale DGFiP, Solidaires, CGT, FO, CFDT/CFTC appelle l’ensemble des personnels (en télétravail ou en présentiel) à se mettre en grève et manifester leur ras le bol face à leur administration qui continue de restructurer, démembrer, amputer, atomiser missions et structures comm

Plateforme revendicative des fédérations syndicales des Finances

Les informations délivrées par la SG : ASA garde d’enfants : ouverture d’un droit dérogatoire… limité !

Introduction de la Secrétaire Générale

Un premier groupe de travail sur la cartographie, les attributions et le fonctionnement des futurs Comités Sociaux d’Administration (CSA) à Bercy, s’est tenu ce 10 mars 2021.

La Covid ne prend pas de vacances !

Peu de nouveautés par rapport au dernier échange a annoncé la secrétaire générale.

La dette publique occupe et va occuper à nouveau les esprits. La crise du COVID fait grimper l’endettement, et sera à n’en pas douter utilisée pour justifier de nouvelles coupes dans les dépenses et effectifs publics.

Un premier groupe de travail sur la cartographie des CAP à Bercy, s’est tenu ce 10 février 2021.

La secrétaire générale a débuté les échanges par ce point :

Aucune réponse du ministère !

Depuis le début de la crise sanitaire, le gouvernement a décidé de ne pas stopper le virus mais de ralentir sa diffusion ce qui éternise la crise sanitaire économique et sociale.

Le gouvernement profite de l’état d’urgence sanitaire qui confie à l’exécutif des pouvoirs exceptionnels pour accélérer ses restructurations destructrices : NRP et démétropolistation à la DGFiP, transfert des missions douanières, mise en œuvre de la loi de transformation de la fonction publique,

EN 2021, AUX FINANCES, DÉCONFINONS LES LUTTES !

 

La crise sanitaire a mis en évidence les failles de notre système socio-économique et signe la faillite des stratégies néolibérales.

déclaration intersyndicale et boycott par la CGT Finances, Solidaires Finances et FO Fédération des Finances du CNAS du 10/12/2020

 

Madame la Présidente,

Le gouvernement a fait le choix de l’étalement des contaminations plutôt que de l’éradication du virus. C’est pourquoi la crise sanitaire n’en finit pas et la crise sociale s’aggrave de jour en jour.

POUR LES RÉFORMES : PAS DE CONFINEMENT !

Pages