À l’issue des discussions avec les organisations syndicales, ce mardi 18 août, la Ministre du Travail, Madame Elisabeth Borne a notamment déclaré « qu’il est nécessaire de systématiser, comme l’a préconisé le Haut Conseil de la santé publique, le port du masque... ».

Après 136 jours de suspension et la tenue d’un conseil de discipline le 21 juillet dernier, la ministre du travail Elisabeth Borne vient de notifier à notre collègue et camarade Anthony Smith une sanction de déplacement d’office (sans que la nature du déplacement ne soit précisé).

La crise sanitaire a démontré combien les services publics et la Fonction publique sont essentiels notamment pour garantir à toutes et tous l’accès aux droits sociaux et aux soins.

Dans un contexte inédit de crise sanitaire et économique, lors du rendez-vous salarial du 24 juillet 2020, la CGT a porté des revendications de haut niveau pour qu’un changement visible et conséquent soit gagné par la hausse immédiate du point d’indice, une revalorisation des grilles indiciaires

Finir son mandat de Premier ministre par une énième attaque contre les droits des fonctionnaires, c’est bien digne d’Edouard Philippe qui jusqu’au bout n’aura eu de cesse de casser les conquis des travailleurs de ce pays, en menant une politique antisociale agressive et régressive.

Ce 14 juillet, pendant que le « mage Macron » distribuera sa poudre de perlimpinpin place de la Concorde sous les feux des projecteurs, les premières et premiers de corvée battront leur rage sur les pavés de République (14 h 00) à Bastille.

Pour la CGT, il est indispensable de tirer de forts enseignements de la crise que nous traversons qui a révélé au grand jour ce sur quoi nous alertions depuis plusieurs années.

La crise sanitaire a souligné le rôle essentiel des services publics et l’engagement sans faille des agent.es publics au service de l’intérêt général, des conditions de vie et de la santé de la population.

Autorisations spéciales d’absence liées à la parentalité et aux événements familiaux

Avec plus de 250 rassemblements et manifestations organisés sur l’ensemble du territoire national, des dizaines de milliers de manifestant·es, la journée de mobilisation du 16 juin dernier a été un véritable succès.

Depuis plus d’un an, les personnels des secteurs professionnels de la santé, des établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes, du médico-social, sont engagés dans un processus de mobilisation

« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question.

Monsieur le Directeur général de l’Administration et de la Fonction publique

Dans la phase de déconfinement, beaucoup de personnels en situation de vulnérabilité ou de garde d’enfant, exerçant leur activité en télétravail ou placés en autorisation spéciale d’absence, s’interrogent sur leur situation à compter du 2 juin.

Pages