Le salaire : Qu’est-ce que c’est ? pourquoi les cotisations sociales sont importantes ? Comment comprendre ma fiche de paie ?

Voilà quelques questions que nous, travailleurs, nous nous posons.

Une intervention présidentielle « hors sol » et pleine de contradictions

Alors que le variant Delta se propage rapidement en France faisant craindre une 4ème vague, le gouvernement lance le débat sur l’obligation de vacciner les soignants.

Grâce au système par répartition, la Sécu a permis de protéger les citoyens et l’économie tout entière face à la Covid. Elle est aujourd’hui plus légitime que jamais !

Cette année passée a été particulièrement difficile, notamment en raison d’une gestion de la crise sanitaire qui a aggravé les inégalités.

Le pôle Santé et reconquête de la Sécurité sociale vous présente le premier numéro du « Réseau de la Sociale ».

- Fiche n°1 | Les "engagements présidentiels" du FN | Des promesses apparemment favorables aux travailleurs mais fond

Dans le cadre de la célébration des 150 ans de la Commune de Paris, la CGT organise une série d’initiatives rappelant ces 72 jours de soulèvement et de lutte du monde ouvrier pour un progrès social, tragiquement terminés par « la semaine sanglante » et le massacre de milliers de combattants.

La CGT Finances Publiques condamne fermement les agressions dont ont été victime le cortège de la CGT et son service d’ordre violemment pris à parti à son arrivée place de la Nation.

Le monde traverse une pandémie depuis plus d’une année. Par ses choix, le gouvernement en France porte une lourde responsabilité sur la gestion calamiteuse de cette crise sanitaire, doublée d’une crise sociale.

1. La réduction du temps de travail sans perte de salaire, c’est possible et bénéfique si on l’organise

2. La réduction du temps de travail n’est ni l’ennemie du salaire ni celle de l’emploi

La CGT Finances Publiques apporte tout son soutien aux populations et aux agents des Finances Publiques touchés par les intempéries de ces derniers jours dans le Sud-Ouest, le Nord et en Guadeloupe.

Samedi 28 novembre, nous étions 200 000 dans les rues de Paris et 500 000 dans tout le pays contre la Loi de Sécurité Globale, et ce malgré l’état d’urgence et les tentatives de la Préfecture d’empêcher le départ en manifestation.

Toutes les semaines, un nouveau plan de licenciements est annoncé, venant s’ajouter aux centaines de milliers d’emplois déjà détruits.

Le plan de relance de 100 milliards d’euros sur deux ans, détaillé le 3 septembre par le gouvernement comprend quelques 70 mesures autour de trois priorités affichées : la transition
écologique, la compétitivité des entreprises et la cohésion sociale.

Pages