Pour la CGT Finances Publiques, un service public moderne et universel doit être élaboré à partir des besoins sociaux, et non pas être ajusté en fonction de choix budgétaires.

La Direction Générale des Finances publiques clame à qui veut l’entendre son intérêt pour le dialogue social et la défense des droits et garanties de ses agents techniques.

Ce mandat d’une durée de 4 ans s’est déroulé dans un contexte particulièrement difficile lié aux politiques de réductions des coûts budgétaires, à la remise en cause des droits et garanties des agents et du fonctionnement des CAP nationales.

Dans un contexte habituel de mauvaises réformes que dire de CAP2022 :

CIRCULAIRE RELATIVE AUX CONDITIONS D’EMPLOI DES AGENTS TECHNIQUES DES FINANCES PUBLIQUES (GARDIEN-CONCIERGE, VEILLEUR DE NUIT, AGENT DES SERVICES COMMUNS, CONDUCTEUR DE VÉHICULE, ASSISTANT-GÉOMÈTRE CADASTREUR, AGENT D'ENTRETIEN ET AGENT DE RESTAURATION)

Tout d'abord, nous avons été obligé de boycotter la première convocation de cette CAP par manque de temps de préparation.

Nous avons boycotté la dernière CAPN. Contrairement à ce que laisse entendre la DG, nous le faisons pas par plaisir syndical mais par nécessité.

Une nouvelle année, c'est habituellement un moment d'espérance que l'on souhaite à tous les agents de la DGFIP.

La Direction Générale n'oublie jamais de les souhaiter mais dans la réalité vous organisez chaque année un peu plus tout l'inverse d'un avenir pour les agents !

LA DG NE VEUT PLUS NOUS LAISSER LE TEMPS DE VOUS DEFENDRE

Pages