La liste d’aptitude de B en A a été publiée le 7 janvier sur Ulysse. Pour la première fois cette année, suite à la mise en place de la loi dite de « transformation de la fonction publique », elle ne sera ni discutée, ni validée par une CAP. Cette instance permettait d’analyser la constitution de cette liste, d’exprimer nos désaccords et les revendications de la CGT sur ce sujet, et de défendre les dossiers de collègues non retenus. Jusqu’à l’an passé, la CAP laissait un espace à la discussion qui permettait à une dizaine de collègues d’être inclus dans la liste finale.

En faisant paraître en même temps que l’instruction de mutation un appel à candidature pour 21 services, la DG se moque un peu plus de ses agents.

En effet, sur l’ensemble des postes proposés, seuls 9 le sont pour une affectation au 1/4/2021, les autres sont pour une affectation au 1/9/2021, la même que celle du mouvement général.

Pourquoi ne pas attendre la parution des mouvements locaux pour pourvoir les emplois vacants ?

La CGT Finances Publiques vous propose ce guide pour vous aider à rédiger votre demande de mutation 2021.

Il ne se substitue évidemment pas aux instructions de la direction générale. Il a pour objectif de vous guider et vous conseiller. Ce document ne concerne pas les 1ères affectations des stagiaires en formation initiale pour lesquels des guides spécifiques sont édités par la CGT.

Nous vous recommandons en complément de ce guide de toujours solliciter l’aide des militants de la CGT Finances Publiques pour rédiger votre demande.

Après lecture des déclarations liminaires, le président de CAPN, Gaël Grimard et Christophe Haumont, nouvel adjoint du directeur de l’ENFiP ont apporté les précisions suivantes :

Enfin
Il y a enfin un pilote dans l’avion, M Yannick GIRAUD a été nommé directeur de l’ENFIP, après plus d’un an et demi avec un directeur par intérim.

Le télétravail
Le président a indiqué qu’un protocole était défini sur la base du volontariat. La DG doit prendre en compte les risques d’isolement des collègues en télétravail, notamment sur 5 jours.

La crise sanitaire, non gérée par ce gouvernement, se transforme de plus en plus en crise économique et sociale, environnementale et démocratique. Le gouvernement n’aura, à aucun

Les commissions consultatives paritaires ont l’avantage de permettre la représentation des agents contractuels par des représentants élus en leur sein et de rapporter leur vécu et leurs revendications auprès de leur direction. Par exemple, cette CCP permet en cette période de traiter des problèmes et des demandes de ceux qui, à la DGFiP, ont été et sont encore en première ligne face au COVID-19, à savoir les agents d’entretien, presque intégralement des femmes, précaires, travaillent le plus souvent à temps incomplet et pour les traitements les plus faibles de notre administration.

La DG s’obstine dans son entreprise de démolition des conditions de travail et de vie des agents, de leurs droits et garanties, des moyens nécessaires à une réalisation correcte de l’ensemble de nos missions de service public.

Tout cela pour répondre, quelque soit les autres raisons invoquées, aux contraintes budgétaires inscrites comme un dogme du dieu Capitalos.

La CAP s’est tenue le jeudi 3 décembre 2020. Cette CAPN était présidée par Christelle BORG, chef du bureau RH-1C. Suite à la lecture des déclarations liminaires, plusieurs thèmes ont été abordés.

Plus de huit mois de crise sanitaire et sociale, une deuxième vague violente malgré un nouveau confinement…la santé des agents et des collectifs de travail sont mis à rude épreuve.

Les agents techniques de la DGFIP sont légitimement inquiets !

Cette situation sanitaire exceptionnellement dégradée s’ajoute aux restructurations subies par les agents, depuis bien plus longtemps, qui dévastent chaque jour les conditions de vie au travail, les carrières et les fonctions des agents techniques.

Après lecture des déclarations liminaires des organisations syndicales présentes, Madame BORG, cheffe du bureau RH-1C et présidente de la CAP a apporté les précisions suivantes :
Pour commencer, il y a eu un long débat sur la tenue des CAPN pendant le confinement.

La CGT a simplement rappelé qu’en période de crise sanitaire, et dans la mesure où la direction générale a choisi de maintenir toutes les CAPN, ses élus A privilégient le distanciel
pour des motifs sanitaires.

Pages