Cette CAPN s’est tenue dans un contexte particulier car ce fût la première réunie en présentiel depuis la fin du confinement.

De plus, elle était présidée par la nouvelle cheffe du bureau RH1C, Christelle Borg, nommée depuis la veille. Elle a donc délégué l’animation des débats à Stéphanie Dachary-Mleneck, qui assurait l’intérim jusque là.

A la DGFIP, les mouvements de mutation A, B et C sont sortis depuis quelques temps.
Contrairement à ce qui est prévu dans le décret des lignes directrices de gestions concernant la mobilité, l’administration n’a à ce jour, toujours pas publié les tableaux de classements par département à l’ancienneté administrative.

En ne publiant pas les tableaux de classement des demandes de mutation des agents par direction, l’administration ne respecte pas ses prérogatives de transparence envers les agents dans l’élaboration des mouvements de mutation.

Concernant l’ordre du jour : La titularisation des contrôleuses et contrôleurs stagiaires.

Unilatéralement, la DG a décidé de changer les règles concernant la formation et l’affectation des contrôleuses et contrôleurs stagiaires.

Concernant les affectations, jusqu’à récemment, les stagiaires B étaient reclassés en tenant compte de leur carrière professionnelle et participaient au mouvement général de mutation.

La sortie sur Ulysee du mouvement des IDIV administratifs initialement prévue le lundi 29 juin est reportée au mercredi 1er juillet.

Pour la CGT, la reprise du dialogue social institutionnel doit permettre de porter un regard objectif sur la dernière période et être l’occasion pour l’exécutif et l’administration de prendre des mesures fortes en rupture avec les politiques passées et leurs défaillances.

Ainsi, il est reconnu que notre système de santé n’a pas été à la hauteur des évènements en raison de la politique d’austérité qu’il a subi :

voici ci joint les cartes pour le mouvement de mutations de catégorie B

 

- Coupure par département

- Nombre d'arrivée par département

Après une très longue journée d’attente, surtout pour les agent.e.s concerné.e.s, les élu·e·s B de la CGT Finances Publiques ont pris connaissance le 23/06, du mouvement général de mutations B que l’on peut considérer comme « revisité » (disponible sur ULYSSE).

Il fait suite au mouvement initial, sorti le 29 mai dernier, que la CGT Finances Publiques a qualifié comme étant le pire que nous ayons pu connaître depuis la création de la DGFIP.

Compte-tenu des mesures sanitaires en vigueur, cette CAP s’est déroulée en audio conférence.

En propos liminaire, la Présidente a rappelé que seules les promotions seraient examinées, et qu’aucun dossier de mutation ne serait évoqué.
Rejoignant la déclaration liminaire de la CGT, les organisations syndicales se sont montrées unanimes sur les limites du recrutement au choix.

Pour la CGT, après cette crise sanitaire, économique et sociale, il faut réfléchir au « monde d’après ». L’épisode de la COVID-19 a montré l’importance fondamentale des services publics.  De santé, mais pas uniquement. La société française doit inverser son mode de gestion et de pensée. Il nous faut désormais partir des besoins sociaux de nos concitoyens pour bâtir et faire vivre des services publics protecteurs, universels et gratuits.

Cette CAPN s’est déroulée en audio conférence le 16 juin 2020.

Après lecture des déclarations Liminaires par les organisations Syndicales, cette CAPN a été l’occasion d’aborder différents sujets.

Pages