Vous trouverez les cartes régionales de la géographie revisitée avec les implantations avec acceuils de pleine compétence

 

Jeudi  23  janvier,  partout  dans le  pays,  à  l’appel  de  nos  organisations  syndicales,  des manifestations éclairées par des flambeaux ont permis à beaucoup de continuer à exiger le retrait du projet de réforme des retraites.

Le Président de la République a donné son feu vert à l’examen en Conseil des ministres du projet de loi sur les retraites le 24 janvier 2020.

La loi du 6 août 2019 relative à la transformation de la fonction publique supprime la compétence des CAP s’agissant des actes de mobilité et de promotion des agents.

C’est la fin de la défense individuelle des agents dans un cadre collectif et la CGT le condamne fermement.

Les organisations syndicales CGC, CGT, FAFP, FO, FSU et Solidaires de la Fonction publique rappellent leur attachement aux régimes de retraite solidaires par répartition et leur rejet du projet de retraite universelle par points, comme la majorité des citoyens.

Depuis le 5 décembre, une mobilisation sociale historique est enclenchée déjouant toutes les stratégies de division. L’unité syndicale s’élargit, et le CFE-CGC rejoint l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires.

Le président Macron et son Premier ministre s’entêtent à vouloir casser notre système de retraite solidaire.

Une majorité de la population soutient la mobilisation contre la casse du modèle social français incarné dans toute sa brutalité par le projet de réforme des retraites et des pensions.

Info Luttes sur les actions connues des sections Finances Publiques tant sur les sites locaux que dans les manifestations interprofessionnelles contre le projet de loi retraite et le plan Darmanin de destruction de la DGFiP

Pages