Info Luttes sur les actions connues des sections Finances Publiques sur les sites locaux contre le NRP et la destruction de la DGFiP.

500 000 emplois pour le Service Public !

30 000 emplois pour la DGFIP !

Les mouvements nationaux de mutations sont parus ou à paraître très rapidement.

Cette année, l’affectation au département est généralisée.

Plus de projet de mouvement.

Aucune réponse du ministère !

Depuis le début de la crise sanitaire, le gouvernement a décidé de ne pas stopper le virus mais de ralentir sa diffusion ce qui éternise la crise sanitaire économique et sociale.

Le directeur Général a commencé en abordant le couvre-feu à 18 h généralisé.

Ce couvre-feu n’aura pas d’impact particulier à la DGFiP, la carte professionnelle permet des départs du travail après 18 h.

Présenté comme la solution ultime au recul massif des services publics, ce dispositif, même s’il limite la casse, masque mal le désengagement de l’État.

Dès la mise en place du forfait à la mobilité durable, la DG en refuse aux couples (mariés, pacsés ou concubins)

La CGT Finances Publiques est intervenue avec un argumentaire fondé sur le droit comme aurait du être la réflexion de la DG.

La liste d’aptitude de B en A a été publiée le 7 janvier sur Ulysse. Pour la première fois cette année, suite à la mise en place de la loi dite de « transformation de la fonction publique », elle ne sera ni discutée, ni validée par une CAP.

Le gouvernement profite de l’état d’urgence sanitaire qui confie à l’exécutif des pouvoirs exceptionnels pour accélérer ses restructurations destructrices : NRP et démétropolistation à la DGFiP, transfert des missions douanières, mise en œuvre de la loi de transformation de la fonction publique,

Les libertés individuelles, démocratiques, publiques et syndicales sont gravement menacées et ce de façon totalement disproportionnée et injustifiée.

2021 : dans la continuité de 2020

Propos introductifs du DG

Le directeur Général a commencé en présentant ses vœux aux organisations syndicales.

EN 2021, AUX FINANCES, DÉCONFINONS LES LUTTES !

 

La crise sanitaire a mis en évidence les failles de notre système socio-économique et signe la faillite des stratégies néolibérales.

Pages