Dans la période de Boycott des groupes de travail décidé par l'intersyndicale CGT-Solidaires-FO, le syndicat national a décidé de s'exprimer sur les sujets  traités par une Lettre ouverte au DG.
En pièces jointes:

 

 

UN CONTEXTE TENDU ET UNE PARODIE DE DIALOGUE SOCIAL

Ce GT s’est déroulé dans le contexte d’une actualité informatique qui s’accélère :

 Affectation locale des SIL;

 Régularisation des agents de CID excentrées ;

La CGT est particulièrement attachée à la défense du maillage territorial avec une répartition des structures du contrôle fiscal  au niveau départemental, au niveau régional ou interrégional et au niveau national.

 

Ce groupe de travail Mutation s'est tenu après plusieurs GT "Métiers" (Informatique, Domaine, Contrôle fiscal, Cadastre) qui présentaient de nouvelles restructurations et des évolutions des règles de gestion dans la logique des "Lignes directrices".

Si on veut entraver le travail d'un organisme de réflexion, le mieux c'est de ne lui donner aucun élément concret et chiffré, non ?

 

Ce GT SIE s’est tenu à Bercy. Il constituait un bilan des expérimentations décidées lors du GT d’octobre 2014 (travail à distance, organisation déconcentrée mono ou multi SIE) et devait faire état de l’évolution prévue pour les SIE dans la prochaine période.

Sur l’ordre du jour de ce groupe de travail, la CGT Finances Publiques relève une fois de plus une volonté de la Direction Générale d’évoquer des questions stratégiques sans pourtant se donner les moyens d’aller au fond des choses et des moyens alloués à ces questions.

Ce groupe de travail se voulait être la suite de celui du 12 avril 2016. En effet, les mêmes documents préparatoires étaient à l’ordre du jour, si ce n’est une fiche supplémentaire relative aux nouveaux parcours de formation en matière d’évaluation domaniale.

Comme pour l’ensemble des services de la DGFiP l’heure est à la restructuration en pôle (faut être moderne, coco !), fruit, paraît-il, d’une écoute attentive des problèmes exprimés par les agents et d’une dynamique de concertation avec les syndicats.

Voici 5 ans que dans le cadre de la fusion, l’administration a annoncé la mise en place des Résidences d’Affectation Nationale (RAN) pour permettre des règles de gestion fusionnées.

La situation du recouvrement à la DGFIP en général et dans les PRS Pôles de Recouvrement Spécialisés en particulier est à cet égard symbolique de la stratégie mise en oeuvre par les politiques gouvernementales.

La Direction générale a annoncé que ce groupe de travail serait le premier d’un cycle qui va se poursuivre, au fur et à mesure de la sortie des décrets, notamment pour les A et A+.
L’ordre du jour concerne des points actés au niveau de la Fonction publique qui s’imposent à la DGFIP :

Pages