L’Assemblée Nationale a donc rétabli hier soir le jour de carence dans la Fonction Publique. 

communiqué commun CGT FO Solidaires

Les organisations syndicales de la fonction publique CGT, FO, Solidaires ont décidé de se retirer du cycle de groupes de travail relatif à la mise en place du Forum de l’action publique.

Le Premier ministre a installé le 13 octobre le comité action publique 2022.

Le ministre de l’Action et des Comptes publics a réuni hier les organisations syndicales de la Fonction publique pour un « rendez-vous salarial ».

Depuis l’arrivée du nouveau gouvernement, les mesures négatives s’accumulent pour les agent.e.s de la Fonction publique : gel de la valeur du point indice, rétablissement de la journée de carence, perspective de 120 000 suppressions d’emplois sur les 3 versants de la Fonction publique...

Dans une lettre de mission en date du 26 septembre 2017, le Premier ministre présente aux ministres le programme Action publique 2022.

Sous couvert de transformation de l'action publique par la circulaire Programme « Action publique 2022 »1 le 1er Ministre demande aux minis

Ce groupe de travail, co‐présidé par le Directeur adjoint du cabinet et le Directeur général de la Fonction publique, s’est tenu dans la suite des 1ers échanges qui ont eu lieu lors du GT du 13 septembre concernant les modalités de compensation de la hausse de la CSG.

Les annonces et les premières décisions prises depuis les élections présidentielles et législatives portent un message clair : le Président de la République, le Premier ministre et le gouvernement préfèrent les riches et la loi du profit à la Fonction publique, ses usagers et ses agents.

LA CGT APPELLE LES ORIGINAIRES DE L’OUTRE-MER À SE MOBILISER MASSIVEMENT POUR DÉFENDRE LE DROIT AUX CONGÉS BONIFIÉS

Ensemble, défendons et renforçons notre bien commum !

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUN FONCTION PUBLIQUE : CGT - FO - SOLIDAIRES

Les annonces se succèdent à une cadence infernale contre les fonctionnaires et agents publics.

COMMUNIQUE COMMUN DU 07 JUILLET 2017

«Tout d’abord, si l’on examine de près la situation des salariés du privé, on s’aperçoit que les deux tiers d’entre eux sont couverts par des conventions collectives qui prennent en charge les jours de carence.

L’état d’urgence a été adopté le 26 novembre 2015 et est prorogé depuis.

Pages