« Les mécanismes d’optimisation et de fraude fiscale grèvent vraiment la confiance de nos concitoyens non seulement en notre système fiscal mais en notre Etat tout court » (Mme Cariou).

Des identités visuelles pour les Intranets locaux et les documents, une mention pour les courriers, une émoticône, une affiche, des bannières de sites, des flyers, … le kit de communication fourni aux directions pour promouvoir le site OUPS est à la hauteur de l'importance que revêt le « Droit à

Depuis environ deux ans, le contrôle fiscal subit de profonds bouleversements.

Le gouvernement, qu’on a connu meilleur en matière de communication, lancera au printemps le site www.oups.gouv.fr.

Ce lundi 11 février 2019, la presse nationale se fait le relais des propos du Ministre DARMANIN qui s’apprête à présenter la politique macronienne de (non) lutte contre la fraude et l’évasion fiscale.

En ce mois de janvier 2019 la sphère du contrôle fiscal, curieusement « absente » de la note de préparation de la destruction du réseau DGFIP annoncée à la réunion du 10 décembre à BERCY, est pourtant loin d’être épargnée.

Le gouvernement, Monsieur DARMANIN en tête, s’est donné comme défi de « transformer » la DGFiP…
 

Un GT contrôle fiscal s’est tenu le 10 octobre 2018 pour rassurer les organisations syndicales sur les nouveautés réglementaires de la loi ESSOC et de la loi de lutte contre la fraude, ainsi que sur les travaux de la Mission Recherche et Valorisation (cf tract data-mining et listes MRV).

Ce groupe de travail se tient au lendemain de la journée interprofessionnelle de grève et de manifestations à l’appel de la CGT, de FO, de la FSU de Solidaires et de l’UNEF.

Pour la CGT Finances Publiques, les débats parlementaires en cours doivent permettre de donner à la DGFIP des outils législatifs et structurels.

Mme Gabet, cheffe de CF, sur les deux dossiers les plus épineux du moment, à savoir le suivi de compétences et la forte augmentation des objectifs en DDFiP/DRFiP suite à la refonte des indicateurs, nous a sorti le « Panous panous », voire le « pasmoi pasmoi ».

Les scandales à répétition - « Panama Papers », « LuxLeaks », « Paradise Papers » … - ont révélé l’ampleur des pratiques de fraude fiscale. 
Pour la France, la perte annuelle de recettes fiscales est estimée entre 60 et 80 milliards d’euros !

Sans aucune information, sans concertation préalable avec les organisations  nationales représentatives des personnels, le suivi de compétences sera mis en œuvre en 2018 pour les cadres supérieurs et les inspecteurs des services cent

Le projet de loi « pour un État au service d’une société de confiance » s’inscrit pleinement dans les objectifs poursuivis au titre du chantier « action publique 2022 ».

COMMUNIQUÉ DE LA CGT FINANCES PUBLIQUES
 

Pages